Les difficultés qui sont en relation avec le développement d’un enfant autiste envahissent plusieurs domaines de son fonctionnement. Les spécificités de l’autisme sont classées généralement en 3 grandes catégories que les experts ont nommées « triade autistique ». Elles apparaissent sous plusieurs combinaisons accompagnées d’une intensité variable. Elles touchent normalement la communication, les relations sociales et les intérêts et les comportements.

Les remarques importantes en cas de TSA selon Aissa Hamada

La communication et les aptitudes d’un enfant autiste sont toujours perturbées. Elles ne sont pas cependant absentes. C’est généralement la qualité de la communication et du contact social qui vraiment touchée par ce trouble.

Le comportement le plus concret de ce trouble c’est quand la personne touchée ne regarde pas celui ou celle qui parle avec lui. Certains enfants autistes semblent transpercer son interlocuteur du regard et peuvent le regarder fixement confirme Aissa Hamada. (Découvrez-le sur ce lien).

Une personne autiste ayant été enseigné qu’il faut regarder une personne dans les yeux et lui donner une poignée de main peut par la suite regarder cette personne en lui serrant trop fort la main. Les spécialistes ne peuvent donc pas déterminer qu’il n’y a aucun contact visuel.

Il est donc essentiel pour les professionnels d’examiner ce caractère très particulier de la communication et des relations sociales d’un autiste pour arriver à diagnostiquer le trouble du spectre autistique.

Il faut cependant tenir compte que pour un enfant autiste, les difficultés ne se situent non seulement sur le domaine réceptif (compréhension), mais également sur le domaine expressif (expression). Les enfants où la triade autistique est présente éprouvent en d’autres termes des difficultés à établir un contact avec d’autres personnes ou à s’exprimer.

Les relations sociales d’une personne autiste

Chaque enfant autiste est différent les uns des autres. Certains peuvent être indifférent à leur entourage tandis que d’autres peuvent prendre peu d’initiative pour entrer en contact avec d’autres individus. Un autiste peut avoir la vie sociale très active, mais seulement sa façon d’entrer en contact avec les autres peut sembler étrange.

Les malaises sociaux se manifestent tôt dans l’enfance pour les personnes autistes selon l’explication de Aissa Hamada sur E-monsite/autisme. Certains enfants atteints du TSA éprouvent des difficultés à l’établissement de contact avec leur entourage. D’autres ne répondent même pas à leur prénom tandis que la plupart n’imitent pas les gens et ne manifestent aucune émotion particulière suite à une séparation ou retrouvaille avec ses parents.

La communication d’une personne autiste

Une très grande proportion des enfants autistes parle et ils sont dites verbaux. Toutefois, une partie d’entre eux ne peuvent pas utiliser ce langage pour pouvoir communiquer. Ils manifestent certaines particularités telles que l’écholalie (répétition de ce qu’ils entendent).

Ils peuvent aussi confondre les pronoms personnels (vous à la place de nous et tu à la place de je) ou ils ne s’intéressent qu’à un sujet. Les experts les classent souvent comme un communicateur unilatéral puisqu’ils n’attendent pas et ne cherchent pas de réponse lorsqu’ils parlent.

Les enfants autistes prennent toujours le langage au sens propre et au pied de la lettre et leur compréhension est aussi particulière.

Lisez les articles sur l’autisme de Aissa Hamada ici.

Comments are closed.

Post Navigation