La varicelle est une maladie qui touche généralement les enfants, mais aussi les adultes qui ne sont pas immunisés. Elle se manifeste par de la fièvre et des éruptions cutanées, qui deviennent souvent des boutons ou des vésicules. Elle provoque aussi de fortes démangeaisons.

Cette maladie éruptive virale provoquée par un herpesvirus varicellae peut être très dangereuse pour les personnes dont les systèmes immunitaires ont été affaiblis par des médicaments ou divers dysfonctionnements. On la contracte par le biais de l’air, lorsqu’on entre en contact avec des personnes infectées. La contamination a lieu le plus souvent un à deux jours avant ou sept jours après que l´éruption ait commencée. L’incubation, généralement discrète, varie entre 14 et 21 jours, tandis que la maladie fait environ entre 7 à 10 jours. Au cours de la manifestation, la victime peut être soumise à des maux de tête.

L’enfant, lorsqu’il guérit, développe automatiquement une immunité naturelle contre le virus. Par ailleurs, les adultes qui n´ont pas jamais été victimes de cette maladie au cours de leur enfance sont exposés à une éventuelle contamination.

Avec l’homéopathie, on peut traiter la fièvre et calmer les démangeaisons liées à la varicelle. Un traitement bien utilisé permet de l’éradiquer à tout niveau de son développement. Le médicament peut être bénin, mais permet de soigner la maladie en un temps record.

Les symptômes de la varicelle

La varicelle se manifeste par des réactions de la peau qui provoquent un grand inconfort. Elle débute généralement par une forte fièvre qui s’attenue autour de 38°C. Notons que cette fièvre est le plus souvent élevée chez les enfants en bas âge et pubères.

Des marques colorées font leur apparition deux jours plus tard et engendrent des démangeaisons, qui deviennent ensuite des boutons remplis de liquide trouble. La croissance des boutons débouche sur des croutes, qui font souvent très mal et qui disparaissent environ après 10 jours.

Ils laissent généralement de petites cicatrices. Il est important de savoir que ces boutons peuvent apparaître sur toutes les parties du corps, en l’occurrence le cuir chevelu, les muqueuses, les régions des yeux et les fesses.

Notons que durant les 14 à 21 jours d’incubation, les symptômes de cette maladie sont identiques à ceux du rhume. La phase de démangeaisons se trouve avant l’assèchement des vésicules et la formation des croûtes.

Les spécialistes conseillent d’éviter de se gratter, car cela peut provoquer de grosses cicatrices qui ne sont pas esthétiques. De l’étape d’invasion à la chute des croûtes, les médicaments homéopathiques permettent de traiter la maladie à tous les niveaux.

Il est recommandé de faire une consultation médicale lorsqu’on est soumis à une forte fièvre qui persiste malgré la prise de médicaments. Il est également conseillé de faire attention à la présence d´éruption à des endroits critiques, comme par exemple dans la région des yeux.

Une consultation s’impose aussi en cas de fortes douleurs des parties éruptives. Les personnes confrontées aux troubles immunitaires, à la toux ou à d’autres problèmes respiratoires doivent consulter immédiatement un médecin lorsqu’ils constatent un symptôme suspect. L’état général de la personne atteinte peut également inciter à se rendre chez un spécialiste.

Il est à souligner qu’aucun médicament anti-varicelle n’a été mis au point. La seule solution pour la soigner est donc de traiter les symptômes.

Les traitements homéopathiques pour prévenir ou soigner la varicelle

On distingue de nombreux médicaments homéopathiques pour traiter la varicelle à ses différents niveaux.

  • Les traitements indispensables au premier stade de la maladie

La phase d’incubation passe généralement inaperçue, mais la forte fièvre et l’apparition de petites marques colorées sur le corps sont les indices qui indiquent la présence d’une varicelle. Il faut donc traiter la fièvre et appliquer du talc de Calendula pour soulager les démangeaisons.

Chaque étape de développement de l’infection nécessite un traitement adapté. Ainsi, il est recommandé d’utiliser le Rhus toxicodendron 7 CH pour prévenir la maladie chez une personne en contact avec un sujet atteint.

Il est conseillé de donner cinq granules d’Anagallis arvensis 8 DH deux fois par jour à un patient qui ne présente que les premiers symptômes. Ce médicament permet de calmer les démangeaisons.

Il faut prendre administrer cinq granules de vaccinotoxinum 9 CH, une fois par jour, au cours des cinq premières journées. Le Belladonna 5CH est recommandé lorsque le malade transpire et est fatigué, tandis que l’aconit 5 CH est préconisé lorsqu’il est agité et que sa peau devient rouge.

Le Ferrum phosphoricum 5 CH est indiqué en cas de petite fièvre et le Bryonia en cas de sécheresse, soif et envie de ne pas être dérangé. L’enfant doit prendre trois granules toutes les heures.

  • Les médicaments proposés pour la phase éruptive

La phase éruptive est sûrement la plus inconfortable et désagréable. En effet à ce niveau, la fièvre diminue autour de 38 °C, mais les démangeaisons deviennent plus intenses. Les vésicules prennent aussi tout le corps.

Il est recommandé, à ce niveau, d’utiliser le Croton tiglium, le Rhus toxicodendrn, le Mezereum et l’Antimonium tartaricum.

L’enfant devra prendre 5 granules de Croton tiglium 9 CH toutes les deux heures jusqu’à ce que tous les symptômes de démangeaisons disparaissent. Lorsque les vésicules ont une teinte citrine, il faut aussi lui donner 5 granules de Rhus toxicodendron 15 CH trois fois par jour, pendant dix jours.

Lorsque les vésicules sont croûteuses, le Mezereum 15 CH est vivement recommandé. Le malade doit pendre deux granules trois fois par jour. Pour finir, il doit pendre 5 granules d’Antimonium tartaricum 5 CH deux fois par jour pour effacer les cicatrices.

Le Mercurius solubilis 10DH est préconisé lorsque le patient est soumis à de fortes démangeaisons qui sont accentuées par la chaleur. Il doit prendre 5 granules par jour.

Par ailleurs, lorsque les vésicules se trouvent uniquement sur le cuir chevelu et/ou sur les parties génitales, trois granules de Croton tiglium trois fois par jour sont indiqués. Cinq granules de Cantaris 5 CH doivent être pris quatre fois à six fois par jour si les vésicules sont en outre brûlantes.

  • La phase des croutes

Dans ce cas, il est conseillé de prendre le Mezereum 5 CH quatre à six fois par jour.

Comments are closed.

Post Navigation