Les huiles essentielles BIO ou HE sont des produits odorants obtenus à partir de matières premières végétales extraites par vapeur d’eau, par distillation sèche ou par extraction mécanique sans chauffage.

D’autres aromes de plantes s’obtiennent par prélèvement avec des solvants non aqueux vaporeux comme l’hexane ou l’éther. Une méthode appelée « extraction au CO2 supercritique » s’est également développée afin de distiller les végétaux.

Les critères de qualité

Les huiles essentielles ont toutes des bénéfices spécifiques. Leur qualité se base sur 5 critères :

  • Elles doivent obligatoirement provenir de plantes botaniques identifiées par le genre (Thymus) et par l’espèce (Vulgaris) pour ne former qu’un (Thymus Vulgaris)
  • Elles doivent être d’origine botanique sélectionnée
  • Elles doivent préciser l’organe végétal car toutes les parties d’une plante produisent des essences différentes (fleur, feuille, tige, écorce, racine, etc.)
  • Elles doivent être prélevées pendant les meilleures périodes de récolte
  • Elles doivent être extraites en préservant l’activité des composants
  • Une huile essentielle distillée à partir de plantes sauvages garantit une meilleure qualité, car la plante s’est développée dans son milieu naturel.

Les techniques d’extraction

Plusieurs modes d’extraction sont employés, dont certaines sont plus connues que d’autres.

Voici 6 techniques d’extraction :

  • La distillation à la vapeur qui est la méthode la plus connue, utilise la vapeur d’eau pour extraire les substances aromatiques d’une plante pour obtenir un mélange gazeux homogène
  • L’expression des agrumes : c’est un procédé mécanique qui consiste à presser des agrumes pour libérer les jus des poches de zestes frais, le produit obtenu s’appelle « essence » du fait qu’aucune modification biochimique n’a été faite
  • L’enfleurage des fleurs est le trempage de fleurs ne supportant pas la chaleur dans de la graisse qui absorbe l’huile essentielle pour la transformer en pommade. Elle sera ensuite distillée de la graisse par un dissolvant alcoolique
  • La percolation : c’est une technique rapide avec une meilleure qualité des aromes, qui consiste à envoyer la vapeur d’eau de haut en bas
  • Les macérations sont un procédé qui utilise des ingrédients comme la vanille pour prélever les HE. L’huile de tournesol est souvent utilisée aussi pour cette technique
  • Le procédé par épuisement est une méthode d’extraction de solvants vaporeux qui s’obtiennent par des concrètes de fleurs et de feuilles pour donner des absolues par épuisement à l’alcool, puis des essences concrètes après évaporation

Plusieurs autres procédés permettent d’extraire les HE des plantes, telles que :

  • l’extraction par expression à froid qui se fait sans chauffage des plantes
  • le prélèvement par pression de l’écorce des Citrus pour faire éclater les tissus contenant l’huile essentielle
  • l’extraction avec des fruits entiers où les fruits passent dans les machines pour être triés, ici les Citrus sont séparés en trois parties dont l’huile essentielle, le jus et l’écorce
  • la distillation par CO2 supercritique qui bénéfice d’un grand pouvoir d’extraction car il n’est ni liquide ni gazeux

4 avantages de l’utilisation de la technique par extraction de CO2 supercritique :

  • Le CO2 est naturel, inerte, non toxique et peu coûteux
  • La mise en œuvre nécessite de basses températures
  • La séparation entre le solvant et le soluté est facile avec une récupération efficace
  • Les frais de fonctionnement à l’échelle pilote ou de laboratoire sont réduits

Comments are closed.

Post Navigation